Mars

ANNÉE 3. NUMÉRO 1. MARS 2014

 

 

Guadalupe Valdez 

 

 

 

 

 

 Entrevue avec Guadalupe Valdez

 

Message de la Directrice Générale Sortante

 

Atelier sur la surveillance budgétaire est une réussite

   

Guadalupe Valdez, membre du Conseil d’administration de ParlAmericas, participe aux enjeux concernant le Groupe des femmes parlementaires.


Lire davantage

   

Gina Hil, Directrice générale de ParlAmericas, partage ses expérience sur les accomplissements obtenus durant les derniers 3 ans et demie.

Lire davantage

   

Des discussions fructueuses ont eu lieu dans le cadre de notre dernier atelier, lequel a réuni 24 parlementaires et six vérificateurs généraux des Caraïbes. Lire davantage.

Lire davantage

 

Guadalupe Valdez 

 

 

 

 

 

À propos de ParlAmericas

 

Centre de ressources

 

On garde le contact

   

La prochaine réunion du Conseil d’administration aura lieu les 20 et 21 mars 2014, à Saint-Domingue, en République dominicaine.


Lire davantage

   

Cette section inclue une sélection d’études et d’articles récents à propos de questions d’intérêt pour les parlementaires des Amériques.


Lire davantage

   

Nous revoyons présentement notre liste d'envois afin de mieux vous garder à jour. Veuillez confirmer si vous souhaitez continuer de recevoir cette infolettre.

Lire davantage

 

 

       

ARTICLES COMPLETS

Entrevue parlementaire avec Guadalupe Valdez

Comme ParlAmericas se prépare à tenir sa 33e réunion du Conseil d’administration à Saint-Domingue, en République dominicaine, nous saisissons cette occasion pour interviewer Guadalupe Valdez San Pedro, membre de la Chambre des Députés de la République Dominicaine.

À la suite de la 10e Assemblée plénière de ParlAmericas, Mme. Valdez a été désignée par la Chambre pour siéger au Conseil d’administration. Elle a participé à divers événements de ParlAmericas et prend part aux enjeux concernant le Groupe des femmes parlementaires, y compris les droits des femmes et la sécurité alimentaire.

Pourquoi pensez-vous qu’il est important de participer aux activités de ParlAmericas?

Ces activités permettent d’échanger des expériences et des connaissances sur des sujets d’intérêt propres au domaine législatif, aux politiques publiques et aux relations de la société civile.

Quelles sont les questions urgentes du programme législatif, cette année, en République dominicaine? De quelle façon les parlementaires de votre pays tireront profit des échanges avec d’autres parlementaires des Amériques?

Chaque année, de concert avec des organisations de la société civile, nous proposons une liste d’initiatives prioritaires à insérer dans le programme législatif. Parmi ces dernières, on compte des lois importantes visant à garantir des droits (Loi sur la souveraineté alimentaire et la Sécurité alimentaire et nutritionnelle pour le droit à l’alimentation; Loi sur le logement, l’habitat et les établissements humains; Loi sur l’eau de la République dominicaine).

De plus, on compte des lois qui améliorent la qualité de la démocratie (Loi sur les partis politiques; Loi organique sur la vérification et la surveillance). D’autres lois sont reliées à une économie plus solidaire et durable (Loi sur l’économie solidaire; Loi sur la réforme et la modernisation de la coopération nationale; Loi sur la réforme agraire et le développement rural; Loi sur les changements climatiques de la République Dominicaine; Loi sur les paiements des services environnementaux).

Les échanges avec d’autres parlementaires enrichissent les débats et les pratiques législatives et permettent d’aborder des sujets d’intérêt concernant nos pays et nos citoyens.

Comme la Journée internationale de la femme approche à grands pas, quels sont pour vous les sujets les plus importants à aborder en ce qui a trait aux droits des femmes dans la région?

Le droit des femmes sur leur propre corps. Cependant, il est également nécessaire d’approfondir la participation politique, non seulement au niveau des postes élus et des postes clés exerçant une influence politique et institutionnelle, mais aussi au sein même des partis politiques, à l’interne.

En outre, il faut encourager une plus grande participation des femmes dans l’économie, en commençant par accorder des salaires équitables à travail égal, à promouvoir l’entrepreneuriat des femmes et à permettre leur accès à des possibilités d’occuper des postes de cadre.

À titre de coordonnatrice régionale du Front parlementaire contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes, quelles sont les synergies potentielles entre le Front et ParlAmericas selon vous?

Pour le Front parlementaire contre la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes, le lien avec ParlAmericas constitue une occasion de promouvoir l’engagement des législateurs de la région à lutter contre la faim et la pauvreté et de garantir le droit à l’alimentation.

Des tribunes sont mises en place pour entamer des échanges sur l’importance d’élaborer des lois en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de même que des discussions sur le rôle des parlementaires dans l’adoption des budgets et la surveillance des politiques publiques.

Retour en haut de page

Message de la Directrice générale sortante

Quels ont étés les côtés les plus gratifiants et les plus mémorables pour vous en tant que Directrice Générale?

Le moment où nous avons signé le Protocole d’Entente avec l’Organisation des États Américains a été un accomplissement particulièrement signifiant; c’était le résultat de nombreuses années d’échanges et d’engagement. ParlAmericas est maintenant solidement situé pour conduire ses opérations conjointes et pour contribuer aux stratégies régionales ainsi qu’au dialogue au côté d’un acteur hémisphérique majeur.

Je me souviens aussi vivement et avec grand plaisir des incomptables moments de véritable engagement entre les parlementaires de différents pays. Il est vraiment remarquable d’observer les connexions entre les gens lorsqu’ils partagent de l’un à l’autre, et les bénéfices qu’ils récoltent en reconnaissant leurs similarités en dépit de différences évidentes.

Quelles sont les accomplissements majeurs de l’organisation durant les derniers 3 ans et demi sous votre direction?

En 2011, nous avons effectué un changement d’image majeur : nous étions connus auparavant comme le Forum Interparlementaire des Amériques, ou FIPA pour l’acronyme en français et en espagnol. Nous avons opéré une transition en douceur vers un nouveau nom, logo, site Internet, et une présence entièrement renouvelée dans la région. À ParlAmericas, nous sommes plus facilement reconnaissables à travers les Amériques comme un réseau qui favorise le dialogue hémisphérique.

Les autres accomplissements majeurs incluent le premier Plan Stratégique de l’histoire de l’organisation pour une période pluriannuelle, et le développement d’une stratégie de financement pour assurer la stabilité de notre soutien financier. Nous avons également procédé à une révision complète de notre système de gouvernance et de notre structure, rendant ainsi les bases de notre organisation plus cohérentes et plus stables.

En regardant vers l’avant, quelle direction croyez-vous que prendra ParlAmericas dans l’avenir?

Il est devenu de plus en plus clair que les pays ne peuvent plus agir isolément. Nous sommes tous connectés à travers tout un nombre de défis et de problèmes affectant notre région, en partant de l’énergie, les problèmes environnementaux, jusqu’au trafic de drogue, pour n’en nommer que quelques-uns.

La vie des citoyens à travers les Amériques est améliorée par les opportunités données à leurs législateurs de comprendre les implications hémisphériques des problématiques locales et régionales ainsi qu’en bâtissant des avenues de communications entre les pairs dans différents pays.

ParlAmericas est bien placé pour servir à la fois comme un forum de collaboration et d’échange et comme un véhicule permettant de renforcir les capacités et les opportunités d’échange des meilleures pratiques entre parlementaires.

Avez-vous une dernière remarque d’adieu pour les lecteurs de ParlAmericas Express?

D’après ce que j’ai observé durant les derniers 3 ans et demi, je crois de plus en plus fermement au pouvoir du dialogue parlementaire. C’est le cas non seulement pour le bénéfice personnel des parlementaires et de leurs électeurs, mais aussi en tant qu’avenue alternative pour la collaboration internationale quand les relations diplomatiques formelles entre les pays peuvent connaître des tensions.

Ce fut un privilège et un plaisir de travailler avec tant de législateurs dévoués et talentueux, de même qu’avec ceux qui travaillent pour les supporter d’innombrables façons. J’ai appris énormément à propos de nos Amériques. Je crois fermement qu’à travers l’engagement de nos parlementaires, ParlAmericas peut continuer à grandir comme un forum de développement de capacités et contribuer ainsi au dialogue hémisphérique.

Retour en haut de page

Atelier sur la surveillance budgétaire est une réussite

Le plus récent atelier de renforcement des capacités de ParlAmericas, le Renforcement de la surveillance budgétaire parlementaire dans les Caraïbes - Phase 2, a eu lieu les 5 et 6 février 2014, à port d’Espagne, à Trinité-et-Tobago. Vingt-quatre parlementaires et six dirigeants d’Institutions supérieures de contrôle (ISC) des Caraïbes y ont assisté.

Les participants ont insisté sur la chance unique que cet événement leur avait fournie en convoquant des parlementaires du gouvernement et de l’Opposition, de même que des dirigeants d’ISC.

Lorsque l’atelier a pris fin, la participante et sénatrice des Bahamas, Cheryl Bazard a déclaré ce qui suit : « Cet atelier a été vraiment utile. La synergie est l’élément clé pour tous les partenaires, y compris les vérificateurs généraux, les ISC et le public, ce qui incite à prendre davantage conscience du rôle des CCP (Comités des comptes publics) ».

Les résultats essentiels de l’atelier comprenaient la définition d’approches pour renforcer les CCP des petites circonscriptions où les CCP ne se réunissent jamais ou très rarement, de même qu’une discussion sur l’appui que les CCP peuvent apporter à l’indépendance des ISC et à la production d’états financiers en temps opportun.

Selon Emma Hippolyte, ministre du Commerce, du Développement des affaires, de l’Investissement et de la Consommation de Sainte-Lucie : « Il est temps d’entamer des discussions publiques sur la reddition de comptes et la transparence et sur le rôle des parlementaires qui fraient la voie à leurs successeurs ».

Pour conclure l’activité de deux jours, les parlementaires et les dirigeants des ISC ont échangé des résultats essentiels provenant de leurs délibérations sur les progrès à réaliser pour renforcer le processus d’examen des prévisions budgétaires et les CCP. Ces résultats seront présentés dans un rapport final qui sera disponible sous peu sur le site Web de ParlAmericas.

Carl Greenidge, député et président du CCP au Guyana, a déclaré : « Je suis content de l’ampleur des contributions des collègues qui reflètent tant l’enthousiasme que la valeur qu’ils ont accordés à cette question des plus importantes ».

Pour obtenir de plus amples renseignements et voir des photos de cet atelier, veuillez consulter notre site Web.

Retour en haut de page
 

À propos de ParlAmericas: Conseil d'administration

Le Conseil d’administration est élu dans le cadre de l’Assemblée plénière de ParlAmericas. Les membres se réunissent trois fois par année pour élaborer une stratégie et surveiller les fonctions de l’organisation.

La prochaine réunion du Conseil aura lieu les 20 et 21 mars 2014, à Saint-Domingue, en République dominicaine. Les parlementaires représentant les quatre sous-régions des Amériques discuteront des sujets suivants : 

  • Les mises à jour du Secrétariat international
  • Les propositions de thèmes pour la prochaine Rencontre du Groupe des femmes parlementaires et la11e Assemblée plénière
  • Le plan de travail et le budget de l’organisation pour le prochain cycle
  • Le financement de l’organisation

 

Rencontrez le Conseil d’administration de 2013–2014.

Retour en haut de page

Centre de Ressources

Veuillez noter que ParlAmericas n’adhère pas nécessairement aux opinions reflétées dans les articles que nous présentons.

L’humanité divisée : combattre les inégalités dans les pays en développement
Ce rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) fait la lumière sur les inégalités et leurs façons complexes d’ébranler les bases du développement, de même que sur l’approche holistique nécessaire à former des sociétés inclusives.

La géographie détermine-t-elle le destin? Une introduction sur les relations nord-américaines (en anglais)
Vingt ans après l’entrée en vigueur de l’ALENA, les auteurs de cette publication du Centre Wilson présentent des analyses trilatérales tenant compte des contextes actuels, lesquels ont transformé les approches liées à la collaboration et à l’intégration nord-américaines.

Miser sur la parité : la démocratisation des régimes politiques en Amérique latine (en espagnol)
Cette publication de l’Organisation des États américains présente des études de cas portant sur les expériences de l’Équateur, de la Bolivie et du Costa Rica dans le développement de démocraties plus fermes grâce à la participation politique des femmes.

Retour en haut de page

On garde contact!

Compte tenu de la nouvelle législation canadienne sur les communications électroniques, le personnel du Secrétariat international de ParlAmericas a commencé à examiner nos listes de diffusion. Si ce n’est pas encore fait, veuillez confirmer votre désir de continuer de recevoir ce bulletin et d’autres courriels occasionnels, tels que des invitations à des événements et des publications.

Pour confirmer votre intérêt à recevoir nos courriels en français, veuillez cliquer sur ce lien : http://eepurl.com/JWQ0r

Retour en haut de page