Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Home NOUVEAUTÉS

2024


14 juin 2024

ParlAmericas a participé à la deuxième édition de LegisTech

La Chambre des députés du Chili et l’organisation Bússola Tech ont organisé la deuxième édition de LegisTech intitulée « Intelligence artificielle dans les parlements », qui a rassemblé des fonctionnaires parlementaires et des spécialistes de la technologie et de l’innovation pour discuter de l’impact de l’intelligence artificielle (IA) sur le processus législatif.

La conférence de trois jours a comporté des sessions au cours desquelles les participants ont discuté de questions centrales telles que la mise en œuvre d’outils d’IA dans les services parlementaires, la rédaction de projets de loi et la gestion des dossiers. Les sessions ont également abordé les considérations éthiques de l’IA, l’importance de reconnaître et d’atténuer les préjugés et les stéréotypes, particulièrement liés au genre, dans le développement des modèles d’IA, ainsi que les risques inhérents à la protection de la vie privée. En outre, ils ont souligné l’intégration de l’IA dans les tâches administratives, les technologies de reconnaissance vocale et l’analyse prédictive.

ParlAmericas était représenté par Anabella Zavagno, directrice générale adjointe ; Luis Rojas, secrétaire adjoint de la Chambre des députés du Chili et coordinateur général du Réseau des fonctionnaires pour un Parlement ouvert ; et Christopher Henry, directeur général de la formation et innovation numérique de la Chambre des communes du Canada et coordinateur régional pour l’Amérique du Nord du Réseau des fonctionnaires pour un Parlement ouvert.


28 mai 2024

La délégation parlementaire de ParlAmericas a participé activement au Forum sur l’égalité des genres dans les PEID et à la 4e Conférence internationale sur les PEID

Aujourd’hui s’est achevée une visite de cinq jours à Antigua-et-Barbuda, où une délégation de ParlAmericas constituée de 14 parlementaires représentant dix législatures des Caraïbes a participé au Forum sur l’égalité des genres dans les petits États insulaires en développement les 25 et 26 mai, ainsi qu’à la 4e Conférence internationale sur les PEID (Petits États insulaires en développement) du 27 au 30 mai 2024.

Ces événements ont permis aux participants de tenir des discussions multipartites sur le chemin vers une prospérité résiliente. Ils ont également servi de plateforme de débat sur les problèmes spécifiques entravant l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes dans les petits États insulaires en développement. 

Dans le cadre du Forum sur l’égalité des genres dans les PEID, la délégation a participé à des panels de haut niveau et à des discussions ouvertes. Sa participation a permis de mettre en lumière le leadership des femmes dans l’action, ainsi que le rôle des institutions; comment intégrer l’égalité des genres et les questions liées aux PEID dans d’autres accords internationaux; la façon, dans la mise en œuvre des engagements pris lors du Forum et de la Conférence, d’ inclure les jeunes et les autres parties prenantes; et les moyens de suivre et de communiquer efficacement la progression des engagements des PEID.

Un Communiqué final a été publié dans le cadre du Forum sur l’égalité des genres pour informer et contribuer à la 4e Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement. Ce document souligne l’importance de ne pas étudier les questions liées aux PEID de façon isolée et de tenir compte des besoins, des points de vue et de la capacité d’agir des femmes et des filles, dans le but d’atteindre un développement durable, y compris à travers la protection des droits de la personne, la création d’opportunités économiques et un leadership transformateur. 

Dans le cadre de la 4e Conférence internationale sur les PEID, ParlAmericas a présenté, conjointement avec l’Action mondiale des parlementaires (AMP), l’événement parallèle « Autonomiser l’action concernant l’Accord d’Escazú : dialogue entre parlementaires et société civile ». Cet événement a rassemblé des parlementaires et des représentants de la société civile de PEID des Caraïbes lors d’un dialogue sur l’Accord d’Escazú en tant que cadre essentiel pour une gouvernance environnementale efficace et inclusive contribuant à la croissance durable de la région.

Membres de la délégation de ParlAmericas :

  • L’honorable Cynthia Forde (Barbade), vice-présidente de l’Assemblée
  • L’honorable Valerie Woods (Belize), présidente de la Chambre des représentants
  • L’honorable représentante Lakeyia Joseph (Dominique), ministre du développement durable, de l’environnement, de l’action pour le climat et de l’autonomisation des circonscriptions
  • L’honorable sénatrice Dessima Williams (Grenade), présidente du Sénat et membre du Conseil d’administration de ParlAmericas 
  • L’honorable Dre Joyelle Clarke (Saint-Christophe-et-Niévès), Ministre du développement durable, de l’environnement, de l’action climatique et de l’autonomisation de la population
  • L’honorable sénatrice Lisa Jawahir (Sainte-Lucie), vice-présidente pour les Caraïbes du Réseau parlementaire sur l’égalité des genres de ParlAmericas
  • Membre de l’Assemblée nationale Grachelle Sluisdom (Suriname)
  • Membre de l’Assemblée nationale Karto Evert (Suriname)
  • Membre de l’Assemblée nationale Tarnadi Remie (Suriname)
  • L’honorable sénatrice Dre Erecia Hepburn Forbes (Bahamas)
  • Sénateur Anthony Vieira (Trinité-et-Tobago), premier vice-président pour les Caraïbes du Réseau parlementaire sur le changement climatique et la durabilité de ParlAmericas
  • L’honorable sénatrice Alincia Williams-Grant (Antigua-et-Barbuda), présidente du Sénat
  • L’honorable sénatrice Shawn Nicholas (Antigua-et-Barbuda)
  • L’honorable sénatrice Kiz Johnson (Antigua-et-Barbuda)
  • Dre Jacqueline Wiltshire (Barbade)

 


10 mai 2024

Des parlementaires des Amériques et des Caraïbes adoptent une déclaration pour protéger la démocratie et promouvoir les droits de la personne

Plus de 50 parlementaires provenant de 20 pays des Amériques et des Caraïbes ont adopté une déclaration pour la défense de la démocratie et des droits de la personne dans le cadre de la 20e Assemblée plénière de ParlAmericas et de la 8e Rencontre du Réseau pour un parlement ouvert. Cette rencontre conjointe sur le thème Créer des partenariats pour renforcer la démocratie et promouvoir les droits de la personne et organisée par ParlAmericas et le Sénat du Congrès de la République du Paraguay, s’est déroulée les 8, 9 et 10 mai 2024 à Asunción.

La déclaration reflète les résultats des dialogues et des sessions de travail qui ont eu lieu durant la rencontre. Elle souligne l’engagement des parlementaires des Amériques et des Caraïbes envers la démocratie, les droits de la personne, l’égalité des genres et l’État de droit. De plus, elle comprend une série d’engagements pour l’action parlementaire face aux défis croissants que connaissent la démocratie et les droits de la personne, et souligne le rôle des parlements dans la protection des principes démocratiques, pour la promotion d’un dialogue politique coopératif, l’établissement de consensus, la résolution pacifique des contentieux et le maintien de la paix et de la sécurité.

Au cours de l’assemblée plénière, des élections ont eu lieu pour les postes vacants de représentants sous-régionaux du Conseil d’administration de ParlAmericas. Le Chili et le Pérou ont été élus pour l’Amérique du Sud ; le Panama, le Guatemala et le Belize pour l’Amérique centrale ; et Sainte-Lucie et la Dominique pour les Caraïbes. En outre, on a élu par acclamation la députée Luzmila Abad (Équateur) au poste de deuxième vice-présidente pour l’Amérique du Sud et l’honorable Leo Cato (Grenade), président de la Chambre des représentants, au poste de vice-président pour les Caraïbes, au Comité exécutif du Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas.

Sénatrice Blanca Ovelar (Paraguay), présidente de ParlAmericas et hôtesse de la rencontre

« Comme nos dialogues l’ont démontré au cours des derniers jours, la participation substantielle des parlementaires dans les espaces décisionnels de l’hémisphère est fondamentale pour renforcer nos démocraties, défendre et promouvoir les droits de la personne, et contribuer au maintien de la paix et à la création de consensus, des principes fondamentaux du système interaméricain. »


9 mai 2024

Lancement du livre pour enfants Yerutí y los superhéroes del planeta au Congrès national de la république du Paraguay

Ce matin, dans le cadre de la 20e Assemblée plénière de ParlAmericas et de la 8e Rencontre du Réseau pour un parlement ouvert, a eu lieu le lancement de Yerutí y los superhéroes del planeta (Yerutí et les super-héros de la planète). Développé par ParlAmericas et la Chambre des sénateurs du Paraguay avec le soutien d’organisations de la société civile paraguayennes, ce livre pour enfants promeut des valeurs telles que le respect, le travail en équipe, la responsabilité et l’écoute des autres, tout en soulignant l’importance de la protection de l’environnement.

Yerutí y los superhéroes del planeta est un conte qui introduit des concepts liés au changement climatique d’une façon accessible pour les enfants. Il vise non seulement à faciliter leur compréhension, mais aussi à les inspirer pour agir et à promouvoir des valeurs fondamentales comme le respect, la collaboration, le leadership social et la conscience écologique. C’est aussi une histoire de croissance et d’émancipation, au cours de laquelle les protagonistes découvrent que le leadership prend plusieurs formes, toutes valides et nécessaires, et que le travail en équipe et le soutien familial et intergénérationnel sont essentiels pour transformer leurs idées en actions.

La cérémonie de lancement, qui s’est tenue au Congrès national de la République du Paraguay, a donné lieu à des discours de la sénatrice Blanca Ovelar, présidente de ParlAmericas, et d’Norma Marecos,  conseillère de la sénatrice Blanca Ovelar et experte en éducation.

Yerutí y los superhéroes del planeta a été illustré par l’artiste paraguayenne Sofi Amarilla Heyn et mis en page par Eynar Becerra. Il s’agit du quatrième livre pour enfants développé par ParlAmericas en collaboration avec des parlements membres et des organisations de la société civile alliées. Sa publication a été possible grâce au soutien généreux du ministère des Affaires mondiales du gouvernement du Canada.

Comme pour les ouvrages précédents, le conte s’accompagne d’un guide d’apprentissage qui complète sa lecture avec des réflexions et des questions. 


26 avril 2024

ParlAmericas participe au Dialogue politique-universitaire ibéro américain #FoodFirst organisé par le Front parlementaire contre la faim d’Amérique latine et des Caraïbes et la FAO

Cette semaine, ParlAmericas a participé au Dialogue politique-universitaire ibéro américain #FoodFirst organisé par le Front parlementaire contre la faim d’Amérique latine et des Caraïbes et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), qui a eu lieu du 24 au 26 avril 2024 à Antigua, au Guatemala. Cet événement a rassemblé des parlementaires, des fonctionnaires parlementaires et des universitaires pour échanger sur les bonnes pratiques pour la transformation durable des systèmes alimentaires et ses liens avec les agendas pour l’égalité des genres et le climat. 

La membre de la Chambre des députés Shoraya Suarez (République dominicaine), deuxième vice-présidente pour les Caraïbes du Réseau parlementaire sur le changement climatique et la durabilité de ParlAmericas, y a participé en tant que membre de la délégation de ParlAmericas. Elle y a modéré une session sur la mise en œuvre du Pacte parlementaire contre la faim et la malnutrition, qui a mis en avant le lien entre le gaspillage alimentaire, l’insécurité alimentaire et les émissions de méthane contribuant au changement climatique. 

La sénatrice Blanca Ovelar (Paraguay), présidente de ParlAmericas, a participé virtuellement à l’événement pour présenter le Précis sur le travail parlementaire sensible au genre en matière de sécurité alimentaire, qui décrit comment les parlementaires peuvent répondre aux réalités et aux besoins différenciés d’une population diversifiée.

La membre du Congrès Andrea Villagrán (Guatemala), deuxième vice-présidente pour l’Amérique centrale du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas, a participé à un panel sur les alliances parlementaires et les partenariats stratégiques. Elle y fait part du travail de ParlAmericas pour promouvoir et protéger le droit à l’alimentation tout en promouvant la durabilité et la résilience à travers la coopération multisectorielle. Elle a notamment mentionné la déclaration adoptée l’an dernier durant la 7e Rencontre du Réseau parlementaire sur le changement climatique et la 15e Rencontre du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas.


17 avril 2024

ParlAmericas participe à l’événement « Innovations mondiales dans la démocratie : échange parlementaire » à Washington, D.C.

Alisha Todd, directrice générale de ParlAmericas, a participé cette semaine à la série d’événements intitulée Innovations mondiales dans la démocratie (GID) : échange parlementaire organisée du 15 au 17 avril 2024, à Washington DC. Elle y a modéré l’une des sessions d’échange parlementaire au Congrès des États-Unis d’Amérique.

Créé en 2022, le projet GID est mené par l’Institut pour la participation et la responsabilité démocratiques (IDEA, de son sigle anglais) de l’Université de l’État de l’Ohio, le Centre pour l’innovation dans la démocratie de la National Civic League, et le Centre d’études sur le Congrès et la présidence de l’Université américaine. Cet événement a été conçu comme une plateforme mondiale permettant aux
parlementaires d’explorer des méthodes et des outils innovants pour collecter des informations, dépasser les désaccords, instaurer la confiance et obtenir le soutien du public pour les politiques publiques.

Accompagnée par la participante Sanna Lepola, directrice générale des partenariats démocratiques parlementaires au Parlement européen, Mme Todd a dirigé la session intitulée « Pourquoi devons-nous innover et élargir nos définitions de la mobilisation des électeurs? » Cette session a permis d’évaluer la nécessité de moderniser la façon dont les parlementaires du monde entier interagissent avec les citoyens et les avantages que cela représente, d’identifier certaines difficultés et limites communes de la sensibilisation et de la participation traditionnelles auprès des électeurs, et d’explorer des tendances mondiales propices à des stratégies de mobilisation plus efficaces et inclusives.

Différentes sessions et discussions ont eu lieu cette année au GID pour favoriser l’interaction directe entre des parlementaires du monde entier. Cet événement a facilité l’échange des meilleures pratiques pour mobiliser les électeurs et a mis des parlementaires en lien avec des professionnels et des universitaires innovants de la communauté du renforcement démocratique.


22 mars 2024

Dialogue du Caucus numérique de ParlAmericas autour de l’intelligence artificielle

Des parlementaires des Amériques et des Caraïbes se sont réunis en ligne aujourd’hui pour un dialogue intitulé « L’avenir du travail et des droits des travailleurs :défis et opportunités de l’intelligence artificielle ». Il s’agissait de la deuxième d’une série de sessions sur l’intelligence artificielle organisées par le Caucus numérique de ParlAmericas, un groupe de travail associé au Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas. 

Le sénateur Kenneth Pugh (Chili), coprésident du Caucus numérique du Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas, a présidé cette réunion et modéré un panel avec des spécialistes en la matière issus de l’Organisation internationale du travail (OIT) et de la Banque interaméricaine de développement (BID). Elles ont parlé des impacts de l’IA sur la quantité et la qualité des emplois, ainsi que de l’importance d’analyser ces effets d’un point de vue intersectionnel en cette période de transformation numérique accélérée. S’en est suivi un échange ouvert entre les parlementaires avec des interventions qui ont mis en avant les difficultés et les opportunités de l’intelligence artificielle pour le marché du travail dans différents contextes nationaux. 

Les participants ont été accueillis à la réunion par le sénateur Javier Macaya Danús (Chili), président du Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas, et la sénatrice Lisa Jawahir (Sainte-Lucie), vice-présidente pour les Caraïbes du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas. Ces derniers ont souligné le rôle du travail parlementaire dans la gouvernance de l’intelligence artificielle et l’importance des espaces collaboratifs comme ceux proposés par le Caucus numérique de ParlAmericas pour promouvoir de bonnes pratiques dans la région. 

Citation
Sénateur Kenneth Pugh (Chili), coprésident du Caucus numérique du Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas
« Le Caucus numérique de ParlAmericas continuera de faciliter l’échange de bonnes pratiques parlementaires tandis que davantage de parlements nationaux intègrent la question de l’intelligence artificielle dans leurs agendas législatifs afin que nous puissions apprendre les uns des autres et coordonner une action régionale répondant aux besoins et aux priorités de nos populations. »

Citation
Sénateur Javier Macaya Danús (Chili), président du Réseau pour un parlement ouvert de ParlAmericas
« La mise en œuvre de l’intelligence artificielle a de nombreux avantages, mais pose également des questions éthiques et juridiques de taille. En tant que parlementaires, nous devons absolument garantir que l’adoption de l’intelligence artificielle se fasse de manière juste et transparente, en protégeant les droits des travailleurs et en promouvant l’égalité des chances pour toutes et tous. »

Citation
Sénatrice Lisa Jawahir (Sainte-Lucie), vice-présidente pour les Caraïbes du Réseau parlementaire sur l’égalité des genres de ParlAmericas
« Si nous n’intégrons pas consciemment différentes situations lorsque nous appréhendons les complexités de l’intelligence artificielle, en particulier en ce qui concerne le genre, nous risquons d’amplifier les inégalités. Néanmoins, si nous visons l’inclusion et l’égalité dans la prise de décisions, nous pouvons exploiter les avantages transformateurs de ces technologies pour toutes et tous. »


14 mars 2024

Accueil favorable de la proposition de ParlAmericas pour un renforcement de la participation avec l’OEA par les États membres

Une délégation parlementaire de ParlAmericas a participé aujourd’hui à la réunion spéciale conjointe qui a eu lieu au siège de l’Organisation des États américains avec la Commission des questions juridiques et politiques et la Commission sur la gestion des
Sommets interaméricains et la participation de la société civile aux activités de l’OEA (CISC) sur la coopération législative. ParlAmericas y a présenté une proposition pour renforcer davantage la participation parlementaire avec l’OEA; proposition approuvée par tous les États membres.

22 parlementaires représentant 17 législatures nationales d’Amérique latine, des Caraïbes et du Canada ont participé à cette délégation de trois jours à Washington, D.C., qui s’est terminée par cette réunion spéciale conjointe. Des présidents parlementaires de toute la région y ont assisté, ainsi que plusieurs membres du Conseil d’administration et des comités exécutifs des réseaux de ParlAmericas. La délégation était dirigée par la sénatrice Blanca Ovelar (Paraguay), présidente de ParlAmericas.

En amont de la réunion, les sénateurs des États-Unis Ben Cardin, président de la Commission des relations étrangères du Sénat, et Roger Wicker, membre éminent de la Commission des forces armées du Sénat, ont envoyé une lettre saluant la proposition de ParlAmericas, une base pour renforcer la participation parlementaire dans l’OEA dans un avenir proche, et reconnaissant les idées énoncées dans la proposition comme des points de départ pour réaliser la vision détaillée dans la Loi sur la participation législative de l’OEA.

Plus tôt dans la semaine, la délégation de ParlAmericas a mené une réunion fructueuse avec les deux sénateurs, où ils ont discuté de manières de s’appuyer sur l’intégration institutionnelle de ParlAmericas avec l’OEA.

Le programme de la délégation prévoyait également un échange sur l’état de la démocratie dans la région avec le secrétaire général de l’OEA Luis Almagro. Ce dernier a réaffirmé le rôle d’organisation interparlementaire permanente au sein du système interaméricain de ParlAmericas.

Pendant sa visite à Washington D.C., la délégation a aussi participé à des dialogues avec des responsables de différents secrétariats exécutifs de l’OEA, des réunions bilatérales avec des représentants du Congrès des États-Unis et un panel avec des partenaires basés à Washington : le Partenariat pour la démocratie de la chambre des représentants des États-Unis (HDP), l’Institut national démocratique (NDI) et l’Institut républicain international (IRI).

Ce programme a permis aux parlementaires d’en apprendre davantage sur le travail de l’OEA et d’aborder des questions d’intérêt commun prioritaires pour les acteurs régionaux, notamment la sécurité et la criminalité transnationale, la démocratie et l’État de droit, l’égalité des genres et les droits de la personne, la migration, le changement climatique et le développement économique. Cette délégation était une opportunité d’optimiser davantage la participation parlementaire à l’OEA à travers ParlAmericas et de mettre en oeuvre le mandat réaffirmé de ParlAmericas de favoriser la participation des parlementaires comme partie intégrante du processus des Sommets des Amériques. La délégation a conclu que la diplomatie parlementaire est une protection importante pour la démocratie dans l’hémisphère.

Membres de la délégation
Sénatrice Blanca Ovelar (Paraguay), présidente de ParlAmericas
L’honorable Bridgid Annisette-George (Trinité-et-Tobago), présidente de la Chambre des représentants et vice-présidente de ParlAmericas
Sénatrice Verónica Noemí Camino Farjat (Mexique), deuxième vice-présidente de ParlAmericas
Sénateur Javier Macaya Danús (Chili), deuxième vice-président de ParlAmericas
Députée Margarita Stolbizer (Argentine)
L’honorable Arthur E. Holder (Barbade), président de l’Assemblée
L’honorable Carolyn Trench-Sandiford (Belize), présidente du Sénat
Sénateur Peter Boehm (Canada)
Membre du parlement Anthony Rota (Canada)
Sénateur Germán Blanco Álvarez (Colombie)
Membre de l’Assemblée législative Carolina Delgado Ramírez (Costa Rica)
L’honorable Joseph T. Isaac (Dominique), président de l’Assemblée
Ricardo de los Santos Polancos (République dominicaine), président du Sénat
Députée Nelsa Shoraya Suárez Ariza (République dominicaine)
Sénateur Carlos Manuel Gómez Ureña (République dominicaine)
Sénateur José del Castillo Saviñon (République dominicaine)
Henry Kronfle (Équateur), président de l’Assemblée nationale
Membre du Congrès Andrea Villagrán Antón (Guatemala)
Membre du Congrès Yessica Rosselli Amuruz Dulanto (Pérou)
L’honorable Alvina Reynolds (Sainte-Lucie), présidente du Sénat
L’honorable Marinus Bee (Suriname), président de l’Assemblée nationale


13 mars 2024

Réunion du Réseau de fonctionnaires parlementaires de ParlAmericas sur le changement climatique et la durabilité concentrée sur les stratégies de recherche pour éclairer une action climatique fondée sur des preuves

Des fonctionnaires parlementaires des Amériques et des Caraïbes se sont réunis en ligne lors d’une réunion de travail du Réseau de fonctionnaires parlementaires de ParlAmericas sur le changement climatique et la durabilité (RPCC Fonctionnaires). Des spécialistes internationaux du climat ont également participé à cette réunion, qui a permis un échange entre pairs sur les façons d’intégrer des données environnementales complexes dans le travail législatif de manière effective. 

Le discours d’ouverture a été prononcé par Frédéric Forge (Canada), directeur principal des Affaires internationales et du Département des services de référence intégré de la Bibliothèque du Parlement, et coordinateur général du RPCC Fonctionnaires. S’en est suivi un panel d’experts sur les principaux résultats scientifiques du Sixième cycle d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour la région et sur des recommandations concernant l’utilisation de données scientifiques dans la création de politiques et de lois sur le climat, y compris l’intégration d’une approche de genre et des droits de la personne. Durant ce panel modéré par Brian B. Caesar (Trinité-et-Tobago), greffier de la Chambre des Représentants et coordinateur régional du RPCC Fonctionnaires pour les Caraïbes, des présentations ont été faites par les intervenantes suivantes :

Les participants ont ensuite pris part à un dialogue ouvert modéré par Jatziri Pando Medina (Mexique), secrétaire technique du Comité sur l’environnement, les ressources naturelles et le changement climatique du Sénat de la République, et coordinatrice régionale du RPCC Fonctionnaires pour l’Amérique du Nord. Ce dialogue a permis aux fonctionnaires parlementaires d’échanger sur leurs propres expériences en termes d’évaluation, d’analyse et de partage de données comparatives dans le domaine environnemental, et de découvrir de nouvelles pratiques et outils utilisés dans d’autres parlements. 

La réunion a également été l’occasion de lancer officiellement la publication mise à jour de ParlAmericas intitulée « Appréhender les informations en ligne : conseils et outils pour la recherche parlementaire ». Cette ressource, ainsi que la récente mise à jour du répertoire environnemental de ParlAmericas intitulé « Cartographie des stratégies environnementales et des initiatives de durabilité, » ont été présentées comme des outils de référence supplémentaires pour garantir la prise en compte de données désagrégées par genre et autres variables sociales dans la recherche visant à appuyer le travail parlementaire sur le climat et la durabilité.  

Citation

Frédéric Forge (Canada), directeur principal des Affaires internationales et du Département des services de référence intégré de la Bibliothèque du Parlement, et coordinateur général du RPCC Fonctionnaires 

« Le Réseau de fonctionnaires parlementaires sur le changement climatique et la durabilité de ParlAmericas s’engage à soutenir le personnel parlementaire dans ses efforts pour se tenir à jour sur les différentes questions environnementales complexes qui touchent la région, ainsi qu’à explorer des solutions innovantes pour les traiter via des initiatives législatives basées sur des faits. »


7 mars 2024

Déclaration de ParlAmericas sur la situation en Haïti

ParlAmericas exprime sa profonde préoccupation face à la détérioration continue de la situation sécuritaire et humanitaire en Haïti.

ParlAmericas condamne fermement la violence continue perpétrée par des gangs criminels contre le peuple haïtien. Il s’agit notamment de meurtres, d’enlèvements et de violences sexuelles qui sont continuellement documentés par les Nations Unies, ainsi que par la presse et la société civile haïtiennes. L’évasion de deux prisons de Port-au-Prince en début de semaine par des gangs criminels et leurs tentatives de s’emparer de l’aéroport de la capitale s’ajoutent à une liste d’attaques contre d’autres institutions et infrastructures de l’État, notamment des hôpitaux, des écoles, des commissariats de police et des tribunaux. Ces atteintes à la dignité
humaine et à la primauté du droit compromettent les conditions permettant au pays de répondre aux besoins fondamentaux de la population et de rétablir l’ordre constitutionnel.

Haïti est sans parlement élu depuis le 9 janvier 2023, suite à l’expiration des mandats des dix derniers sénateurs à cette date.

Face à cette crise humanitaire, ParlAmericas continue d’encourager la communauté internationale à travailler avec le peuple haïtien à l’instauration de la paix et de la stabilité et à la recherche de solutions démocratiques.


5 mars 2024

Des forums des femmes des partis politiques se réunissent pour discuter de la participation politique et du leadership des femmes

Dans le cadre de la Journée mondiale des femmes et dans la continuité de la première rencontre régionale des forums des femmes des partis politiques tenue en août 2023 à San José, au Costa Rica, plus de 80 représentantes de six forums des femmes des partis
politiques de cinq pays de la région se sont réunies aujourd’hui lors d’un dialogue virtuel pour analyser les défis et les opportunités qui influent sur la participation politique et le leadership des femmes.

Cette session a débuté avec un discours de bienvenue de la sénatrice Verónica Noemí Camino Farjat (Mexique), présidente du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas. S’en est suivi un panel modéré par la députée Andrea Villagrán (Guatemala), deuxième vice-présidente pour l’Amérique centrale du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas. Parmi les participantes figuraient Luz Patricia Mejía, secrétaire technique du Mécanisme de suivi de la Convention de Belém do Pará (MESECVI) de la Commission inter-américaine des femmes de l’Organisation des États américains, et Marcela Durrieu, ancienne députée et fondatrice du collectif Ojo Paritario. Elles ont abordé ensemble les difficultés et les opportunités dans le processus de mise en oeuvre de normes régionales en matière de traitement de la violence politique basée sur le genre et de promotion de la parité.

Suite à cela, les représentantes des Forums des femmes des partis politiques présentes ont été invitées à faire part de leurs stratégies et bonnes pratiques en matière d’éradication de la violence politique basée sur le genre et de promotion de la participation politique des femmes dans les processus électoraux et décisionnels. Elles ont pu échanger sur ces sujets lors d’un dialogue ouvert modéré par la députée Carolina Delgado (Costa Rica), présidente de la Commission permanente spéciale sur les femmes, présidente du Front des femmes des partis politiques du Costa Rica et membre du Conseil d’administration de ParlAmericas. Cette réunion s’est terminée
avec les discours de clôture des députées Karla Núñez (Nicaragua) et Shaira Downs (Nicaragua), accompagnées de la députée Arling Alonso (Nicaragua), membre du Conseil de ParlAmericas.

Citation
Sénatrice Verónica Noemí Camino Farjat (Mexique), présidente du Réseau parlementaire pour l’égalité des genres de ParlAmericas
« Ces initiatives sont fondées sur l’importance de la sororité entre les femmes politiques en tant que vertu nécessaire pour construire sur les acquis afin de viser l’égalité en s’appuyant sur les progrès obtenus par tant d’activistes qui ont contribué avec beaucoup d’efforts à frayer un chemin vers l’égalité des genres et la reconnaissance des droits politiques des femmes. »

Citation
Députée Carolina Delgado (Costa Rica), présidente du Front des femmes des partis politiques du Costa Rica et membre du Conseil de ParlAmericas
« Les forums et les fronts des femmes des partis politiques doivent être reconnus comme des espaces sûrs pour échanger des expériences et des bonnes pratiques dans les partis, institutionnalisant des mécanismes pour promouvoir l’égalité et respecter les droits politiques des femmes afin d’obtenir des changements significatifs au sein des partis. »


25 janvier 2024

ParlAmericas a participé au Programme pour les fonctionnaires parlementaires des Caraïbes de 2024 organisé par la Section du Royaume-Uni de l’Association parlementaire du Commonwealth

Aujourd’hui a eu lieu la clôture du Programme pour les fonctionnaires parlementaires des Caraïbes de 2024 organisé par la Section du Royaume-Uni de l’Association parlementaire du Commonwealth (APC UK). Ce programme en ligne de deux jours était destiné aux fonctionnaires parlementaires de la région des Caraïbes afin de faire part de leurs expériences et d’échanger des bonnes pratiques.

Le premier jour du programme était axé sur le rôle des fonctionnaires parlementaires dans le bon fonctionnement des comités, ainsi que sur l’importance de favoriser leurs opportunités de développement professionnel. Beverly Gibbons, greffière adjointe du Parlement de la Barbade et coordinatrice régionale pour les Caraïbes du Réseau de fonctionnaires parlementaires pour le parlement ouvert de ParlAmericas, et Chrisette Benjamin, chargée de programme sur l’égalité des genres à ParlAmericas, ont représenté ParlAmericas à cet événement et prononcé des discours de clôture, réitérant l’importance du travail des fonctionnaires parlementaires et de la coopération intrarégionale. Mme Gibbons a également parlé du travail des réseaux de fonctionnaires parlementaires de ParlAmericas sur le parlement ouvert, l’égalité des genres et le changement climatique et la durabilité en matière de facilitation d’échanges supplémentaires entre pairs sur ces sujets précis.

Le deuxième jour, Eilish Elliott, gestionnaire de projet sur l’égalité des genres à ParlAmericas, est intervenue lors d’une discussion sur les pratiques parlementaires en termes de sensibilisation et de mobilisation des jeunes. Mme Elliott a présenté un aperçu des programmes de ParlAmericas avec les parlements pour faire participer les jeunes aux processus parlementaires, ainsi que l’importance d’intégrer des considérations liées à l’égalité et l’inclusion dans ces initiatives de sensibilisation. L’honorable Alincia Williams-Grant (Antigua-et-Barbuda), présidente du Sénat, et Billy Helm (Royaume-Uni), chargé principal de la mobilisation de la Chambre des communes du Royaume-Uni, ont également participé à cette session avec d’autres intervenants.